Punaauia sous les eaux

intempéries
© Polynésie 1ère

Les intempéries qui touchent actuellement Tahiti font des dégâts. Ce mercredi 18 janvier, des habitants se sont réveillés les genoux dans l'eau. Des nombreuses habitation du côté de Punaauia ont été inondées. Reportage.

polynesie1ere.fr, Mario Leroi, Marcel Bonno Publié le , mis à jour le

La nuit a été agitée sur l'Ouest de Tahiti. La pluie, le vent et la houle de forte intensité se sont invités sur l'île. Ils sont dû à une zone dépressionnaire qui vient des l’Est des îles Cook. A Punaauia des habitations ont été inondées.


intempéries
© Polynésie 1ère

A Vaitahuri, les habitants ont eu le droit à un drôle de réveil. Heirahi Teuru, habitante de Punaauia, s'est réveillée les pieds dans l'eau. Avec sa famille, ils ont dû évacuer les lieux.


En pleine nuit, l’eau est montée dans leurs habitations. Vers 3h du matin, la famille de Meherio Teikipupuni a découvert son salon recouvert de boue. "En quelques minutes, l'eau est montée jusqu'à nos genoux", confie la jeune femme. 


Meherio Teikipupuni a aussitôt alerté les pompiers afin qu'ils interviennent. En effet, le caniveau près du pont, situé à deux pas de chez elle, était bloqué par des troncs d'arbres. "Il faut déboucher, sinon l'eau déborde jusqu'à chez nous", confie la jeune femme qui compte bien faire état des dégâts auprès de sa municipalité.


L'obstruction des caniveaux et des petits ruisseaux est souvent à l'origine de la montée des eaux. Les troncs d'arbres ou autres déchets bloquent la circulation de l'eau, qui, du coup, inonde les rues et s'invite dans les habitations. Albert Suisin, commerçant dans une quincaillerie à Punaauia, a été alerté par les policiers municipaux. Toutes les marchandises basses ont été mouillées.


Les causes de l’inondation, l’obstruction d'un petit ruisseau près du magasin. Ce n'est pas une première pourr cette famille, comme l'explique Albert Suisin, le commerçant sinistré.


Les îles aussi touchées


Des pluies torrentielles, des vents qui peuvent dépassés les 100km/H, et une mer forte avec des creux pouvant dépassés les 4 mètres. Les archipels de la Société et les Australes de l’ouest sont en vigilance orange.

A Raiatea les bateaux sont restés à quai, à Maupiti les écoles sont fermées de même qu’à Moorea, ainsi qu'à Huahine dans le nord de l’île. "Suite à des grosses rafales de vent, on a décidé de fermer certaines écoles", explique Marcelin Lisan, maire de Huahine.



Evacuations bouchées, chaussées déformée, ces mauvaises conditions météorologiques sont prévues jusqu’à demain, jeudi 19 janveir.


Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce mercredi 18 janvier sur Polynésie 1ère

L'actu en vidéo

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent