Projet aquacole chinois de Hao : accélérer les expropriations

Projet aquacole chinois de Hao : accélérer les expropriations
© Google

Accélérer les procédures d'expropriation, c'est le souhait du gouvernement concernant le projet aquacole de Hao. Les discussions sont en cours ce matin à l'Assemblée de Polynésie.

E.Tang/T.Lee Publié le , mis à jour le

Deux projets de loi du Pays doivent être examinés ce matin à l’Assemblée de Polynésie. Le premier porte sur les taxes à l’importation des marchandises liées aux fermes aquacoles, des taxes fixées à 2%. Le second projet concerne les procédures d’expropriations foncières.
Pour redresser l’économie du pays, le gouvernement veut aller vite. Mais dans les règles. Avant tout, il doit donc dédommager au juste prix les propriétaires fonciers dont les terrains vont accueillir les projets aquacoles.
Les précisions de Jean-Christophe Bouissou, premier vice-président de l’Assemblée de Polynésie au micro de Tauarii Lee :

Projet aquacole chinois de Hao : accélérer les expropriations


 
Et les nouvelles procédures d’expropriation vont aussi concerner les familles propriétaires de l’ancien Club Med Moorea.
Le Pays veut y implanter un complexe baptisé Mahana Beach Moorea.