Première patiente calédonienne évasanée en Polynésie

taaone ok
© (D.R.)

Ce week-end arrivera en Polynésie, la première patiente calédonienne évasanée vers le CHT du Taaone. Une convention a été signée entre les trois territoires français du Pacifique Sud, afin de mutualiser les moyens de santé.

NC 1ère, LG Publié le , mis à jour le

Madeleine Sio s'envole demain, direction l'hôpital du Taaone, pour un traitement médical sur plusieurs semaines. Finie l'Australie, la CAFAT (Caisse de Protection Sociale de Nouvelle-Calédonie) a signé une convention avec le Centre Hsopitalier de la Polynésie Française. Elle est la première.
Ces évasans devraient ainsi mutualiser les moyens entre les établissements hospitaliers francophones et réduire les coûts médicaux : dans le Pacifique Sud, cette convention regroupe ainsi trois territoires (Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Wallis et Futuna) et cinq établissements.



Avec cette opération vers la Polynésie, la CAFAT économise 1 million de FCP par patient. Le CHT du Taaone assure de son côté, l'accompagnement des patients calédoniens. Le ministre de la Santé, Patrick Howell, a notamment demandé à la direction de l'hôpital d'être présente à l'aéroport pour recevoir les malades.

A Tahiti, Madeleine Sio sera épaulée par deux associations calédoniennes. Dans quelques jours, cinq autres patients seront à leur tour évasanés en Polynésie.

L'actu en vidéo

4 questions pour comprendre la tuberculose aux Marquises

4 questions pour comprendre la tuberculose aux Marquises