Les violences contre les mineurs encore trop nombreuses en Polynésie

Les violences contre les mineurs encore nombreuses
© Polynésie 1ère

La Polynésie française n'échappe pas aux mauvaises statistiques des violences sur mineurs. Même si tous les chiffres ne sont pas connus, officiellement, la moitié des actes de maltraitance sont des abus sexuels.

polynesie1ere.fr, Lucile Guichet et Hubert Liao Publié le , mis à jour le

227... C'est le nombre de mineurs victimes d'agression qui sont suivis par l'association polyvalente d'actions judiciaires en Polynésie. Un chiffre qui est loin de compter l'ensemble des mineurs maltraités au fenua en ce jour international des droits de l'enfant.

Des coups à l'inceste, les violences intra-familiales sur les enfants sont très nombreuses, même si cela reste encore un sujet tabou, sur fond de "mythe de l'enfant roi" en Polynésie.

Rencontre avec Randa Brothers-Teore, maréchal des logis-chef de la Brigade Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ), l'adjudant Cyril Lorillon, commandant de la BPDJ, et Cécile Moreau, directrice de l'APAJ-Te Rama Ora.