Tuamotu : 7 personnes portées disparues en mer (màj)

Disparition bateau entre Marokau et Hikueru
© Google Earth

Un bateau de pêche a disparu avec 7 personnes à bord entre Marokau et Hikueru.

polynesie1ere.fr, Abinera Tematahotoa Publié le , mis à jour le

Deux bateaux de type bonitier sont partis jeudi 27 octobre au matin de Marokau à destination de l’île voisine de Hikueru. Mais un seul d’entre eux est arrivé à bon port. Malgré une météo défavorable, les recherches ont commencé dès 10h30, avec le décollage du Gardian de l’escadrille 25F. De plus, l’hélicoptère inter-administration Dauphi a été pré-positionné à Makemo, il entamera, dès ce soir, des recherches à basse altitude, autour des deux atolls. Sept vies sont peut être en situation de naufrage.



Les précisions de Frédéric Poisot, directeur de cabinet du Haut-Commissaire :

Interview de Frédéric POISOT, directeur de cabinet du Haut-Commissariat


Selon le maire de Hikueru, Raymond Tekurio, les conditions météorologiques sont très défavorables, et compliquent les recherches.

raymond tekurio


A cette heure, aucune balise de détresse n’a été déclenchée par l’équipage mais aucun contact n’a pu être établi par radio. Chose exceptionnelle, un second avion Gardian va compléter le dispositif de recherche pour la fin de l’après-midi et pendant une partie de la nuit, permettant ainsi d’avoir une recherche continue, lorsque le ravitaillement des avions sera nécessaire, avec des périodes où les deux avions seront sur la zone.

En fin d'après midi le Haut Commissaire René Bidal indique par voie de communiqué : 


"Des recherches sont en cours pour retrouver une embarcation de 9 mètres qui a quitté Marokau ce matin, à l’aube, pour Hikueru, avec 7 personnes à bord, qui n’était toujours pas arrivée à destination à 9h00, comme annoncée au JRCC, par les occupants du bateau au moment de leur départ de Marokau. Le JRCC a rapidement procédé à des vérifications et lancé les recherches avec la mobilisation, à 10h30, d’un avion Gardian de l’escadrille 25F. De plus, l’hélicoptère inter-administration Dauphin, a été pré-positionné à Makemo, il entamera, dès ce soir, des recherches à basse altitude, autour des deux atolls.
 
A cette heure, aucune balise de détresse n’a été déclenchée par l’équipage mais aucun contact n’a pu être établi par radio. Chose exceptionnelle, un second avion Gardian va compléter le dispositif de recherche pour la fin de l’après-midi et pendant une partie de la nuit, permettant ainsi d’avoir une recherche continue, lorsque le ravitaillement des avions sera nécessaire, avec des périodes où les deux avions seront sur zone.
 
Les conditions météorologiques qui sont très défavorables compliquent les recherches en raison de la faible visibilité sur la zone."