Le tourisme japonais en Polynésie en baisse

Japonais/ tourisme
© Polynésie la 1ère

12 000 touristes japonais l'an dernier, ils étaient deux fois plus nombreux il y a dix ans... Malgré cette baisse, les Japonais restent troisième au classement des visiteurs au fenua

Polynésie la 1ère, Thierry Stampfler et Jacques Damour Publié le , mis à jour le

Les Japonais restent troisième au classement des visiteurs en Polynésie française, derrière les Américains et les Français. Mais cette clientèle, qui dépense de fortes sommes et fréquente les hôtels de luxe parfois complets, reste fragile.

Une clientèle qui dépend, notamment, des deux ou trois vols hebdomadaires vers le Japon. Un rythme peu adapté à celui des vacances à la japonaises concentrées sur trois ou quatre semaines dans l'année.

12 000 touristes japonais l'an dernier, ils étaient deux fois plus nombreux il y a dix ans. Si les 12 heures d'avion et les prix sont un frein, la beauté du lagon reste un atout. " La plupart de nos clients connaissent Bora Bora et les produits type voyage de noce", explique Tsutomu Watanabe, spécialiste de Tahiti, Nouvelle-Calédonie et les îles Fidji. Mais, beaucoup de destinations sont en concurrence avec la Polynésie française. "Il n'y a pas assez de vols pour Tahiti et parfois un manque de chambres dans les hôtels", confie Jack Uenoyama, manager général Tahiti tourisme au Japon. 

Reportage au pays du soleil levant :