Territoriales : la répartition provisoire de l'Assemblée

représentants assemblée
© Polynésie la 1ère

Grâce à sa victoire, le parti rouge et blanc rafle la prime majoritaire de 19 sièges et s’offre 38 représentants. 11 sièges reviennent au Tahoeraa et 8 au Tavini. C’est donc la répartition provisoire de l’hémicycle de Tarahoi au lendemain de ce second tour.

Polynésie la 1ère, Titaua Doom, Maruki Dury Publié le , mis à jour le

Avec 66 725 suffrages, le parti d’Edouard Fritch fait mieux que le Tahoeraa au second tour en  2013 avec 4 000 voix de plus.

Résultat, le parti rouge et blanc rafle la prime majoritaire de 19 sièges et s’offre 38 représentants à l’Assemblée de la Polynésie. Le Tapura aura certainement d’autres candidats qui monteront dans l’hémicycle. Sémir Al Wardi, maître de conférences en Sciences politiques à l’Université de la Polynésie française, explique pourquoi.

Analyse de Sémir Al Wardi


Désormais à la tête d’une majorité absolue à Taraho’i avec 23 maires (en comptant le tavana de Mahina) dans son camp, Edouard Fritch aura 5 années pour asseoir sa politique de développement. La stabilité politique de la Polynésie française a enfin été trouvée, le risque de voir la nouvelle majorité basculée est peu probable car le divorce est bien consommé entre rouge et orange. 

Analyse de Titaua Doom


A peine déclaré inéligible et remplacé par Fricth à la tête du Pays en 2014, Gaston Flosse a sillonné toute la Polynésie pour faire campagne. Des efforts insuffisants pour battre la machine Tapura car le parti orange aura récolté à peine 900 voix au second tour et a surtout perdu près de 25 000 suffrages par rapport à 2013.

En clair, le Tahoeraa semble avoir fait le plein de son électorat au 1er tour. Le Tahoeraa se retrouve ainsi avec 11 siè-ges à l'Assemblée.

Quant au Tavini huiraatira, s’il gagne 5 500 électeurs de plus au second tour, il en a perdu 9 000 par rapport à 2013. Résultat, le parti indépendantiste passe de 11 à 8 sièges à l’assemblée.

En résumé, trois grandes forces politiques se partagent les voix sur l’ensemble de la Polynésie française. Analyse des résultats sur les différentes sections de la circonscription unique du territoire. 

Analyse des résultats par section


Cette nouvelle répartition de l'Assemblée qui doit cependant être officialisée maintenant par le Haut Commissariat, à travers la validation définitive des résultats de cette élection territoriale. Comme à l’issue du premier tour, c’est la commission de recensement des votes présidée par un magistrat qui devrait proclamer publiquement, à l’entrée du Haut-commissariat, les résultats définitifs de ce second tour de  l’élection des représentants à l’Assemblée de Polynésie française.

L'actu en vidéo

le haut-commissaire était l’invité du journal télévisé de Polynésie première.

le haut-commissaire était l’invité du journal télévisé de Polynésie première.