Le Tavini et le Tahoeraa préparent-ils un « coup d’Etat institutionnel » ?

Le Tavini et le Tahoeraa préparent-ils un « coup d’Etat institutionnel » ?
© Polynesie La1ere | Le Tavini et le Tahoeraa préparent-ils un « coup d’Etat institutionnel » ?

Battus aux Territoriales de mai dernier, le Tahoera et le Tavini pourraient s’entendre pour tenter de provoquer des élections anticipées et mener une liste d’union.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Les manœuvres semblent aller bon train dans les états majors du Tavini Huiraatira et du Tahoeraa Huiraatira. Les deux partis d’opposition seraient prêts, selon Radio 1, à tenter « un coup d’Etat institutionnel » pour provoquer des élections territoriales anticipées et tenter de battre ensemble le Tapura d’Edouard Fritch.

Un article méconnu du statut d’autonomie prévoit que si trois représentants de l’Assemblée de Polynésie et tous leurs suivants de liste venaient à démissionner, de nouvelles élections devraient être organisées.
 
En mai dernier, le Tapura s’était imposé au soir du 2e tour avec 49.17% des suffrages devant le Tahoeraa 27.72% et le Tavini 23.11% . Le Tapura avait fini en tête dans les huit sections et dans 39 des 48 communes, le Tahoeraa dans 7 communes et le Tavini à Faa’a et à Raivavae.

Paradoxe, pour l’heure Oscar Temaru et Gaston Flosse sont tous deux frappés d’inéligibilité…