Le leader du Tavini Huiraatira dont les comptes de campagne ont été invalidés par la commission de contrôle a déclaré mercredi 29 août qu'il ne craignait aucune menace d'inéligibilité. Son état major est toutefois sur le pied de guerre. Oscar Temaru a livré ses arguments pour justifier les irrégularités relevées par la CNCCFP. Il revient désormais au Conseil d’Etat de se prononcer. Rien n’est donc tranché mais l'inquiétude est palpable au sein du parti indépendantiste qui se prépare à toutes les éventualités.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.