Taekwondo : la réunification n'a pas eu lieu...

taekwondo 2017
© Polynésie 1ère

Les trois fédérations n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Une nouvelle qui inquiète à six mois des Jeux du Pacifique. Teragni Teriipaia, membre du conseil fédéral, estime que désormais la balle est dans le camp du Pays.

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

En juin dernier, une commission a été créée afin de pallier l’absence de délégation de service public dans la discipline du taekwondo. Le Pays a fixé une échéance qui a pris fin jeudi 3 janvier. Mais, hier, les trois fédérations n'avaient toujours pas réussi à se mettre d’accord. Une nouvelle qui inquiète les sportifs à six mois des Jeux du Pacifique, qui doivent avoir lieu aux Samoa en juillet. Pour l'heure, l'envoie d'une délégation tahitienne de taekwondo est suspendu... 

Pour Teragni Teriipaia, membre du conseil fédéral et de la commission ad hoc, la balle est désormais dans le camp du Pays. "L'inquiétude est que si les choses tardent trop, les sélectives ne pourront pas se faire. La prochaine échéance est en février avec l'US Open, une compétitoon internationale qui va mettre en préparation tous les athlètes. Ce qui risque de poser problème sera le délai si il n'y a pas de décision prise en début d'année". 
 

Interview