Santé - La leptospirose en hausse

Bactérie de la leptospirose
© CCO Wikimedia / CDC / Rob Weyant | Bactérie de la leptospirose

Le bureau de veille sanitaire de la Direction de la Santé a publié son dernier rapport concernant les semaines 19 et 20 en Polynésie. 

Polynésie la 1ère, DC Publié le , mis à jour le

Concernant les quatre plus grandes pathologies présente au fenua. La dengue et la grippe sont en évolution constante, tandis que la diarrhée et la leptospirose sont en augmentation. La situation est plus inquiétante pour la leptospirose car le bureau de veille sanitaire constate une activité élevée. 

"Dix-neuf cas de leptospirose ont été déclarés durant cette quinzaine : douze en semaine 19 et sept en semaine 20. Sur dix-neuf cas, seize ont pu être investigués", précise le communiqué, "les facteurs de risque identifiés étaient le jardinage/fa’a’apu, la baignade en rivière, la randonnée, la marche pieds nus, le bricolage sans protection et l'élevage.

Les recommandations de la direction de la Santé : 

- Le jardinage / fa’a’apu est un facteur de risque de la leptospirose. Porter des gants et des chaussures fermées
- porter des bottes / cuissardes lors de la pêche en eau douce
- protéger les plaies avec un pansement imperméable
- limiter tous les contacts avec la boue et l’eau douce trouble : ne pas marcher pieds-nus ou en savates dans les flaques et eaux stagnantes, ne pas se baigner en eau trouble et aux embouchures des rivières - dératiser et contrôler la pullulation des rongeurs par la gestion des déchets
- après une exposition à risque, laver et désinfecter les plaies
- consulter un médecin en urgence dès les premiers signes