Salmonellose à Huahine : le doute persiste

Salmonellose à Huahine : le doute persiste
© Polynesie La1ere | Salmonellose à Huahine : le doute persiste

Le propriétaire de la roulotte rejette toute responsabilité dans cette affaire d’intoxication alimentaire.
 

SR/MT/CM Publié le , mis à jour le

Au lendemain de l'intoxication alimentaire de six personnes à Huahine, le propriétaire de la roulotte de Fare incriminée s'exprime et rejette la responsabilité sur les œufs qu’il a utilisé pour confectionner le dessert soupçonné d’être à l’origine de la contamination.

Quarante huit heures après les faits , les autorités ne confirment toutefois pas les soupçons de salmonellose. Des analyses sont en cours pour déterminer l’origine de l’intoxication. Un jeune enfant a du être acheminé jusqu’à l’hôpital de Papeete pour y être soigné.