Remise de l'ordre national du mérite à Miriama Bono, directrice du Musée de Tahiti

Miriama Bono
© Présidence

Coordinatrice du FIFO, conseillère technique au ministère de la culture, Miriama Bono est aujourd’hui l’une des plus jeunes chefs d’établissements publics de la Polynésie française. Elle dirige le Musée de Tahiti et des îles depuis l’année dernière.

Polynésie La 1ère Publié le , mis à jour le

C'est le ministre de la culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui a remis à Miriama Bono la médaille de chevalier de l'ordre national du mérite. La cérémonie s’est déroulée mardi 6 février 2018 à la Présidence en présence du Président Edouard Fritch, de plusieurs membres du gouvernement et des membres du jury du FIFO (Festival international du film documentaire océanien).

"Une reconnaissance collective"

"Habituellement, cette médaille couronne la fin d'une carrière, j'espère que ce n'est pas mon cas !", plaisante Miriama Bono qui accueille cette distinction en toute humilité. "C'est un honneur bien sûr, je suis très touchée, particulièrement pour les personnes qui m'accompagnent au quotidien car je considère que c'est la reconnaissance d'un travail collectif, qui vient récompenser les équipes qui oeuvrent avec moi pour le développement de la culture."

La culture au coeur de sa vie

La culture a toujours accompagné Miriama Bono, et inversement. Personnellement et professionnellement. Artiste passionnée et polyvalente, elle a accompli des missions variées, mais jamais éloignées de ce qui la fait vibrer.

Entre autres : animatrice de l’atelier d’artistes du Méridien, coordinatrice du FIFO, conseillère technique au ministère de la Culture et aujourd'hui directrice du Musée de Tahiti et des Îles, Miriama estime avoir "beaucoup de  chance", car elle a toujours pu vivre de ce qui la passionne. "Je doit beaucoup à Heremoana Maamaatuaiahutapu et Wallès Kotra, ils sont mes mentors spirituels et culturels. Ils m'ont fait confiance et permis notamment de suivre l'aventure FIFO." Aventure qu'elle poursuit aujourd'hui en tant que présidente de l'Association FIFO.