Récidiviste, il demande une peine de prison

Justice tribunal salle d'audience
© Polynésie la 1ère / ÉL

Trois affaires ont été jugées le lundi 6 août. Elles concernent l'individu qui s'était introduit dans un domicile de retraités, l'affaire de l'homme qui avait battu sa femme à mort et celle du décès d'un homme âgé qui vivait avec une personne atteinte de déficience mentale. 

Polynésie la 1ère Publié le

Ce lundi 6 août, les juges du tribunal ont examiné plusieurs affaires. Parmi celles-ci, des peines de prison ont été prononcées pour deux récidivistes, jugés en comparution immédiate. Le premier individu s’était introduit dans une habitation d’un couple de retraités à Moorea. Le second s’était invité à un mariage pour dérober un sac a main.

Écoutez ci-dessous Le reportage de Gilles Tautu.

Les précisions de Gilles Tautu

Par ailleurs à Faa'a, l’homme qui a battu à mort sa concubine de 28 ans vendredi soir, a été écroué à Nuutania. Il est mis en examen pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. La jeune femme, de forte corpulence, 180 kg, était malade et bénéficiait d'une assistance respiratoire. L’autopsie va permettre de déterminer si les coups portés par le concubin de 29 ans, sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, sont bien à l’origine de la mort.

Autre fait divers, celui de l’homme âgé d’une cinquantaine d’années, retrouvé mort à son domicile à Bora-bora dans la nuit de jeudi à vendredi. La victime se serait disputée avec son beau-frère, un déficient mental âgé d’une vingtaine d’années. Une enquête est ouverte, l’autopsie du corps du quinquagénaire devrait être réalisée ce mardi.