Quels seront les grands changements pour cette année ?

Assemblée de Polynésie
© Polynésie la 1ère

Nouvelles fiscalités, application de la réforme des retraites, augmentation des cotisations, réforme du code du travail, interdiction des sacs plastiques à usage unique, enquête très attendue sur l'emploi de l'ISPF... Petit tour d'horizon de ce qui nous attend en 2019

Polynésie la 1ère, Marie-Christine Depaepe Publié le

Malgré la pause fiscale qui joue les prolongations, l’année 2019 va être marquée par la mise en place d’une nouvelle fiscalité comportementale. En clair, il s’agit d’un train de taxes de consommation rebaptisées "taxes de prévention" pour lutter contre les fléaux de santé publique. Ainsi, depuis le 1er janvier, le prix du tabac va augmenter de 5% par an.  A partir du 1er juillet, les produits sucrés vont également connaître une augmentation de 5%. La taxe des boissons alcoolisées va aussi augmenter, le projet de loi doit être réexaminé à l’Assemblée.

Du côté du carburant, il n'y aura pas de hausse des prix à la pompe en ce début d’année. En revanche, les professionnels, eux, voient une augmentation de 3 Fcfp pour le prix au litre du gazole. 
 

Des réformes prévues 


2019 marquera le coup d’envoi des réformes de la PSG et du code du travail. La réforme des retraites, adoptée le 21 septembre dernier à l’Assemblée, sera appliquée de manière progressive à compter du moins de juillet, sauf revirement de situation devant le Conseil d’Etat. Un revirement qui paraît peu probable puisque le rapporteur public entend demander le rejet des recours déposés par trois syndicats du Pays.
 

Qu'est-ce qui va principalement changer ? Pendant 4 ans, l’âge de la retraite sera repoussée de 6 mois tous les semestres. La durée de cotisation passera progressivement de 35 à 38 ans avec un allongement de 9 mois par an. L’âge minimum pour prétendre à une retraite anticipée sera porté à 57 ans et à 55 ans pour travaux pénibles.

Quant aux cotisation, cotiser à la tranche A coûtera un peu plus cher : le taux augmente de 0.51 point. Cette année est également prévue la mise en place de la branche maladie unifiée. Tout comme la création du Conseil d'Orientation et de Suivi des Retraites. On devrait aussi en savoir plus sur la cotisation d’équilibre que le gouvernement veut mettre en place. Par ailleurs, le chantier de la réforme du code du travail va s’ouvrir en 2019.
 

Communes, environnement, éducation... 


Des changements sont également prévus pour les communes et dans les secteurs de l’environnement, de l’éducation et de l’emploi. Tout d'abord, une bonne nouvelle en matière d’environnement : la Polynésie veut interdire les sacs plastiques à usage unique. La mesure doit voir le jour au second semestre. Concernant les communes, elles vont se frotter les mains cette année puisqu'elles vont voir la dotation du FIP progresser d’1 milliard.

Très attendus pour la fin du mois : les résultats de l’enquête emploi de l’ISPF. La dernière remonte à 1994. Métiers, contrats, formation, chômage, conditions de travail... Tout sera passé au peigne fin. Enfin, à la rentrée des classes, le bac va continuer à faire peau neuve. 

Cette année est également attendu le protocole d’engagement entre le gouvernement et le consortium maori pour le projet village Tahitien, qui doit être finalisé fin mars. Les travaux de la base de vie de la ferme aquacole de Hao doivent débuter, aussi, cette année. Tahiti nui Ocean Food vient d'ailleurs de lancer les consultations avec les armateurs pour l’acheminement des matériaux