Punaauia célèbre l'orange

fête de l'orange punaauia
© Polynésie 1ère

Ce week-end, c'est la fête de l'orange à Punaauia. Les porteurs d'orange ont ouvert les festivités ce samedi 24 juin, dans la matinée, avec le défilé. La saison de la cueillette est ouverte jusqu’au 4 septembre prochain.

polynesie1ere.fr, Abinera Tematahotoa Publié le , mis à jour le

Spectateurs ou curieux... Ils étaient nombreux à venir ce samedi pour la fête de l'orange à Punaauia, qui a pour thème Te fenua o te Moana. Les festivités ont débuté vers 9h30 avec le défilé des cueilleurs d'oranges suivis des associations de la commune puis de la remise des prix. Les oranges de Tamanu seront proposées à la vente.

fête de l'orange punaauia
© Polynésie 1ère

Lundi, près de 200 cueilleurs de fruits sont montés au plateau des orangers dans la vallée de la Punaruu pour débroussailler le chemin. Raymons Teremate est l'un d'entre eux. Il explique comment faire une glane d'orange.

Interview


Le village des artisans est en place à la mairie de Punaauia jusqu'au 1er juillet. Dimanche à partir de 7H, le départ du raid anani color fun run suivi de spectacles de danses. Les festivitéqs vont se poursuivre jusqu'au 22 juillet avec notamment un grand concours de pêche et le mateina'a va'a.

Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce samedi 24 juin sur Polynésie 1ère

Un peu d'histoire

C’est le navigateur James Cook qui a emmené à Tahiti les premiers plants d’orangers. Son idée était de permettre aux marins, débarqués après de longs mois de mer de se refaire des réserves de vitamine C pour lutter contre le scorbut, fréquent à l’époque. Les Tahitiens en ont tout de suite été friands.La tradition veut qu’ensuite des graines furent jetées sur les hauteurs de la Punaruu , lors de parties de chasses.

C’est ainsi que des massifs d’orangers ont pu s’épanouir dans un climat propice et loin des hommes du littoral. Puis, la cueillette s’est organisée avec la création de l’association Tamarii Punaruu à la fin des années 30. Tamarii Punaruu est à ce titre la plus ancienne association de la Polynésie française.

Il a été décidé que la cueillette n’aurait lieu que fin juin pour permettre aux fruits de mûrir. Depuis, les 250 membres de l’association sont les seuls à pouvoir monter sur le plateau des Orangers de fin juin jusqu’ à la mi- juillet où le sentier de randonnée est alors ouvert à tous. Un choix pour protéger les arbres d’un pillage certain.