Plongée sous-marine : la sécurité avant tout

Plongée sous-marine : la sécurité avant tout
© Polynesie La1ere | Plongée sous-marine : la sécurité avant tout

En 2018, 34 incidents de plongée ont été officiellement déclarés aux autorités.
 

LP / HT / CM Publié le , mis à jour le

Le tragique décès d'un quadragénaire lors d'une sortie en plongée sous marine, hors encadrement, le week end dernier à Tikehau suscite de nombreuses interrogations. L’enquête de gendarmerie en cours tentera de déterminer les circonstances de cet accident fatal.

Les premiers témoignages semblent indiquer que le plongeur, bien que chevronné, se serait immergé à une très grande profondeur alors que tous les professionnels sont unanimes : l'air respiré par les scaphandriers autonomes peut être toxique à partir de 30 mètres .