3000 policiers, rien que ca c’est l’objectif de recrutement annoncé par le nouveau gouvernement Pakumotu. Il y a comme un air de déjà vu. En Mai 2018, Athanase Teiri, le roi autoproclamé de la République Pakumotu, avait été condamné à 1 an de prison ferme en appel.

Il avait été interpellé en 2012 pour les motifs suivants : escroquerie, rébellion, organisation et participation à une manifestation illicite, usage de documents ou d’écrits présentant avec des documents administratifs une ressemblance de nature à provoquer une méprise dans l’esprit du public. Malgré tout, il continue à aller à l’encontre des décisions judiciaires. Un appel à candidatures a  même été lancé sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

les explications de Laurence Pourteau et Christian Deso

Ce contenu n'est pas compatible AMP.


Cette mascarade ne devrait pas durer. Le procureur de la république Hervé Leroy à été clair hier au journal télévisé de Polynésie. la1ère.  "Il a déjà été condamné pour des faits de même nature … il sait à quoi s’en tenir".
Les autorités judiciaires se sont déjà saisies du dossier.