Nuku Hiva : 700 manifestants contre le projet de pêche industrielle

Nuku Hiva : 700 manifestants contre le projet de pêche industrielle
© Polynésie 1ère

Samedi 28 octobre, ils étaient des centaines à montrer leur mécontentement dans les rues de Papeete. Dans le même temps, à Nuku Hiva, 700 opposants au projet de pêche industrielle ont aussi manifesté.

polynesie1ere.fr, Heidi Yieng Kow et Marie Pipapo Publié le , mis à jour le

Les habitants des Marquises ne décolèrent pas contre le projet de pêche industrielle. Après Hiva Oa, le 7 octobre dernier, au tour des Marquisiens de Nuku Hiva de manifester : plus de 700 opposants se sont réunis.

A l'initiative du collectif des citoyens des îles Marquises, un défilé pacifique et apolitique a été organisé, ce samedi 28 octobre, afin de protester contre le projet de pêche industrielle "Toa Hiva" initié par la CODIM (communauté de communes des îles Marquises).

Les collectifs de citoyens des Marquises revendiquent avant tout la pérennité de la pêche artisanale, le développement durable et le tourisme écologique à travers la création d’une grande aire marine protégée dans l’archipel. Des pétitions à signer contre le projet CODIM étaient à disposition des personnes n’ayant pas pu manifester sous un chapiteau installé au petit quai des pêcheurs. 550 signatures auxquelles il faudra ajouter celles en cours sur les îles de Ua Huka et Ua Pou puis celles des trois îles du sud de l’archipel.
 
Notre correspondante sur place a rencontré Debora Kimitete, vice-présidente de l'association pour l'environnement des Marquises, et Thierry Tekuataoa, pêcheur et prestataire de services à Nuku Hiva.