Nucléaire : bientôt 53 000 signatures

association 193
© Polynésie 1ère

Après leur marche à la presqu’île, samedi 1er juillet, avec comme mot d’ordre une meilleure reconnaissance par l’Etat des maladies liées aux essais nucléaires, une réunion publique a rassemblé une cinquantaine de personnes à la paroisse St-Benoit de Teahupoo.

polynesie1ere.fr Publié le

Bientôt 53 000 signatures recueillies par les membres de l’association 193. Los de la réunion hier soir, beaucoup d’enfants d’anciens travailleurs ont exprimé leur souffrance par rapport aux maladies développées par leurs parents. La majorité des gens encouragent la démarche de l’association.

193 milite entre autre pour que l’Etat élargisse la liste des maladies radio-induites à l’identique de la liste américaine. Mai aussi pour la réalisation d’études sur les maladies dites transgénérationnelles.

Une messe sera célébrée ce dimanche 2 juillet à 9h00 à l’Eglise Christ roi à Pamatai pour les malades et les défunts liés aux essais nucléaires. L’association 193 va ensuite s’associer à Moruroa e tatou à la place du 2 juillet pour la commémoration du premier essai nucléaire du 2 juillet 1966. Elle se déroule de 15h à 17h. Un hommage sera également rendu aux défunts John Doom et Bruno Barrillot, deux grandes figures du combat anti-nucléaire.