Moetai Brotherson se positionne sur la moralisation de la vie publique

Moetai Brotherson raconte ses premiers pas à l’Assemblée nationale
© Polynesie1ere | Moetai Brotherson raconte ses premiers pas à l’Assemblée nationale

En Métropole, les discussions sur la moralisation de la vie publique ne font pas l’unanimité. Ces derniers jours, les débats à l’Assemblée Nationale ont été très animés. Moetai Brotherson livre son avis.

Polynésie 1ère Publié le

Le député GDR Gauche Démocrate et Républicaine de Polynésie considère que la loi de moralisation a le mérite d’exister, mais certaines promesses de campagne ont été oubliées, comme le casier judiciaire vierge des députés. Il critique ces incohérences au micro de Tiziana Marone.

Moetai Brotherson critique les décisions du gouvernement

Les sénateurs et députés, réunis en commission mixte paritaire ce mardi, n'ont pas réussi à trouver un accord sur le projet de loi de confiance dans la vie publique. Cette proposition de loi sera donc rediscutée mercredi au Sénat, et jeudi à l’Assemblée. L’Assemblée nationale émettra sa décision finale lors d'une ultime séance le 9 août.