Moetai Brotherson : « Je suis pour l’organisation d’un référendum sur la dépénalisation du cannabis »

Moetai Brotherson : « Je suis pour l’organisation d’un référendum sur la dépénalisation du cannabis »
© Polynesie La1ere | Moetai Brotherson : « Je suis pour l’organisation d’un référendum sur la dépénalisation du cannabis »

« Il faut dépénaliser le cannabis. C’est ma conviction. » a déclaré Moetai Brotherson. Le député indépendantiste, candidat du tavini dans la 3ème section, était l’invité de l’hebdo.

Teiva Roe Publié le , mis à jour le

nvité à réagir sur la fermeture du Smoke shop, Moetai Brotherson a ouvert le débat de la dépénalisation du cannabis : « Nous sommes pour une légalisation des usages thérapeutiques et industriels du cannabis. Je pense qu’il faut poser à la question à la société polynésienne.»

« Au Portugal, depuis qu’ils ont dépénalisé le paka, le taux d’addiction a baissé »

Pour les territoriales, le tavini est en ordre de marche. Le député a déclaré que « dans notre programme, qui est très détaillé, nous ne parlons pas uniquement de l’indépendance ».

« Notre but, c’est d’arrivée à la pleine souveraineté. Mais ça ne va pas arriver demain. Certains pensaient que nous serions indépendant après le Taui. Mais c’est un phantasme. L’indépendance, ce n’est pas pour le lendemain des élections ».

Pour ces élections, le Tavini a essayé de trouver le bon dosage pour rajeunir leur liste. « Nous avons beaucoup de jeunes sur notre liste, mais nous ne faisons du jeunisme pour faire du jeunisme » a déclaré Moetai Brotherson.

« Oscar Temaru n’est pas accroché au pouvoir. Le temps viendra où l’on changera de tête de liste. Cela se fera sans heurt. »

 

L'actu en vidéo

Les « Jazz ambassadors » en concert ce week end à Tahiti

Les « Jazz ambassadors » en concert ce week end à Tahiti