Le marae Taputapuatea, un site culturel à promouvoir à l'international

Taputapuatea
© Polynésie la 1ère

Classé au patrimoine de l'humanité, le site pourrait intéresser les tours opérateurs internationaux, le marae serait une étape à proposer aux touristes en quête d'authenticité. En Chine ou en Californie, les passionnés de la Polynésie s'accordent à dire que le site mérite d'être connu.
 

Polynésie la 1ère (MLSF), Ambroise et Hotuarii Colombani Publié le

En Chine, un énorme travail de promotion de Tahiti et des îles est engagé depuis des années par le GIE tourisme. "C'est très impressionnant d'être à Taputapuatea (...) C'est magnifique et en même temps très différent. Nous avons besoin de développer d'avantages de package à offrir à nos visiteurs chinois et Taputapuatea est vraiment une destination que nous souhaitons promouvoir", explique David Sun, représentant de Tahiti Tourisme à Shanghai
 
En Californie, Taputapuatea n'est pas seulement un site touristique mais un site au patrimoine culturel et historique primordial. Différents groupes pratiquent le ori tahiti dans cet état des États-Unis, alors pour les danseurs Taputaputea est le cordon ombilical qui unit les peuples du triangle polynésien. "Il est le site le plus sacré où l'on puisse être, c'est de là que tout commence", confie Tiana Nonosina Liufau, directrice du groupe de danse traditionnelle Nonosina California

Depuis quelques années, ils sont des milliers de danseurs des États-Unis à voyager sur Tahiti pour participer aux grands évènements culturels. "Taputapuatea est très important, c'est comme un retour à la maison. Beaucoup de danseurs sont Tongiens, Samoans, Hawaïens (...) C'est notre travail d'organiser ces séjours pour que ces personnes puissent retourner à la source pour (re)connaître leur identité polynésienne", explique Moenau Rivera, co-gérante de l'agence de voyage Porinetia Travel Agency.