Malaise au sein des affaires sociales

TEA FROGIER
© TITAUA DOOM | Tea Frogier parle des possibles réformes de la PSG

Une directrice des affaires sociales qui démissionne, des salariés découragés, le malaise est palpable au sein des affaires sociales. Les délégués syndicaux ont adressé un courrier a la ministre Tea Frogier pour tirer la sonnette d'alarme et réclamer plus de moyens.

H.H ; M.D ; Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

Le courrier adressé par les délégués syndicaux du service des affaires sociales date du 23 mai dernier et reste à ce jour sans réponse. Alors qu'une assistante sociale prend en charge 3 500 habitants en métropole, au Fenua la même personne s'occupe de 7 000 habitants. Trente postes ont été supprimés en dix ans au sein des affaires sociales alors que la Polynésie fait face a une montée de la précarité sans précédent.

La ministre Tea Frogier n'a pas souhaité s'exprimer mais elle a délégué un chargé de mission de la direction des affaires sociales pour réagir. Jean Michel Garrigues a tenté de minimiser l'incident et promet une rencontre au plus vite.