La lutte contre la délinquance routière continue

La lutte contre la délinquance routière continue
© Polynesie La1ere | La lutte contre la délinquance routière continue

L’année 2018 a été particulièrement meurtrière sur les routes de Polynésie. 36 personnes ont été tuées.
 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

2018 restera comme une année particulièrement sombre concernant le bilan de la délinquance routière et du nombre de tués sur les routes. Trente six personnes ont trouvé la mort dans 166 accidents corporels. L’année 2019 a elle aussi mal commencé puisqu’un conducteur de deux roues s’est tué dans la nuit du deux au trois janvier. Deux accidents survenus aux Marquises et à Papara en fin d’année ont entraîné la mort de trois personnes chacun.

Les causes de ces accidents sont invariablement les mêmes : la consommation d’alcool, dans 56% des cas d’accidents mortels, et la vitesse excessive. Les conducteurs de deux roues payent un très lourd tribut puisqu’il représentent 50% des victimes des accidents.

Lieutenant colonel Frédéric Brachet, commandant de la brigade de gendarmerie des Iles du vent :