Une jeune Polynésienne de 20 ans retrouvée morte à Montpellier

Ahutuu Vairau
© Facebook

La jeune Ahutuu Vairau a été retrouvée morte par la police, dans son appartement de Montpellier, vendredi 13 avril 2018. Elle était portée disparue depuis le 9 mars 2018. Une autopsie va être réalisée.

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

C’est « avec le cœur lourd » que les parents de Ahutuu Vairau annoncent son décès, ce vendredi 13 avril 2018. Après plus d’un mois de recherches, la police a retrouvé le corps de la jeune femme dans son appartement de Montpellier, dans le sud de la France.

Les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues. Une autopsie va être réalisée.

L’Association des étudiants de Polynésie française (Aepf) de Montpellier avait lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Étudiante en première année de médecine, Ahutuu Vairau n’avait plus donné de ses nouvelles à ses parents depuis octobre 2017. Le dernier contact établi datait du 9 mars 2018 ; elle avait échangé avec une amie. Depuis, ses proches étaient sans nouvelles d’elle.


Mise à jour du 4 mai 2018 : L’autopsie n’a pas permis de déterminer les causes de sa mort, mais selon le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret, une certitude : aucune cause criminelle, aucune intervention d’un tiers. Des analyses sont toujours en cours.

L'actu en vidéo

Polémique autour du tourisme en Nouvelle-Calédonie