Islands Airline : un concurrent dans le ciel polynésien

Embraer E175 E2
© http://www.cavok.com.br

Le pays a 15 jours pour accorder sa licence d'exploitation à la nouvelle compagnie domestique, ainsi en a décidé le tribunal administratif.

Polynésie la première Publié le

Le ciel polynésien s'ouvre à la concurrence. 

Mais le retard lié à l’accord de licence d’exploitation n’est pas sans conséquence, les opérations ne devraient être lancées que dans un an pouvait on lire sur la page facebook d’Aviation Geeks Tahiti. Alors que deux appareils devaient être livrés en novembre et décembre 2018. Les délais sont désormais trop courts et laissent présager la réception du premier appareil d’ici environ un an.

Les avions seront deux Embraer E175 E2 de nouvelle génération. Ils devraient être achetés neufs auprès du constructeur brésilien Embraer qui s’est récemment allié à Boeing. Ils seront équipés en bi classe : Business et Economy pour un total de 78 places. La charge emportée sera plus importante que sur les ATR permettant une franchise bagage de 23 kg, notamment utile pour les touristes internationaux.

Il n'y a pas de changement envisagé dans le réseau :

  • Bora Bora, Raiatea, Huahine aux Îles sous le vent 
  • Rangiroa et Hao aux Tuamotu
  • Tubuai aux Australes
  • Nuku Hiva aux Marquises
  • destinations internationales vers Rarotonga (Cook) et Apia (Samoa)
Les temps de vols seront réduits grâce à l'utilisation de jets, par exemple 2h15 pour Tahiti - Nuku Hiva
Islands Airline confirme sa politique tarifaire envisagée de 15 à 20 % moins chère que les prix pratiqués actuellement.