Invité de l’hebdo : Michel Villar, conseiller à l'international du Tavini Huiraatira

Invité de l’hebdo : Michel Villar, conseiller à l'international du Tavini Huiraatira
© Polynesie La1ere | Invité de l’hebdo : Michel Villar, conseiller à l'international du Tavini Huiraatira

Pour le juriste, bras droit  d’Oscar Temaru, « La plainte du Président du Tavini contre la France pour crime contre l’humanité suite aux essais nucléaires est d’abord une communication à l’ONU. Nous sommes remontés à la genèse du nucléaire pour évaluer tous les impacts ».
 

P.E Garrot Publié le , mis à jour le

La procureure du TPI de La Haye en a accusé réception le 2 Octobre . «  C’est la première fois au monde, qu’un pays est mis devant ses responsabilités par rapport à ses essais nucléaires ». Démarches supplémentaires : des plaintes individuelles vont être déposées au pénal contre l’Etat Français, a annoncé Michel Villar.

« Il y a l’intention coupable d’un pays » a-t-il conclu « sachant que les essais étaient dangereux » avant d’organiser « un camouflage de la nocivité et des conséquences ».