Huahine : l'alcool et la violence mènent 3 hommes à Nuutania

Huahine : plus aucun médecin au dispensaire de l'île
© Google maps

Les trois îliens ont été placés en détention provisoire, lundi 3 juillet, pour avoir caillassé et frappé des gendarmes, samedi 1 er juillet, à Parea à Huahine. Les prévenus vont être jugés jeudi en comparution immédiate.

polynesie1ere.fr Publié le

Samedi 1er juillet, les gendarmes interviennent dans le district de Parea à Huahine pour une bagarre suite à un différent familial sur fonds d’alcool. A leur arrivée, les hommes qui se battent se retournent contre les hommes en uniforme. Coups et de jets de pierre... Agressés, deux des gendarmes se retrouvent blessés à la tête et au bras.

Face à la situation qui dégénère, les militaires se retirent. Ils reviendront le lendemain pour arrêter les rebelles. Au total, cinq personnes sont interpellées dont trois sont déférées devant le procureur lundi 3 juillet au soir. Ils sont ensuite placés en détention provisoire à Nuutania.

Jeudi, les mises en causes seront jugés en comparution immédiate pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Au vu de la gravité des faits, les jeunes hommes âgés de 20 à 30 ans sont partis pour passer plusieurs mois en prison.

L'actu en vidéo

Samoa 2019 : Tahiti champion du Pacifique en volley-ball masculin

Samoa 2019 : Tahiti champion du Pacifique en volley-ball masculin