Grève à l’hôtel Conrad de Bora Bora

Conrad Bora Bora
© Polynésie 1ère

La grève à l’hôtel Conrad de Bora Bora est effective depuis dimanche 23 décembre minuit, alors que pour l’hôtel le Taha'a Resort and SPA, le préavis a été levé. Le mouvement est initié par le syndicat O oe To Oe Rima. 
 

Polynésie la 1ère Publié le

La grève est effective depuis cette nuit. Plusieurs salariés sont mobilisés, mais pas tous. Le mouvement pourrait s’accentuer demain, mardi 25 décembre. La grève concerne l’hôtel de grand luxe, le Conrad Bora Bora. Le Syndicat O Oe To Oe Rima en est à l’origine. 

Pascal Mama, le délégué syndical de O Oe To Oe Rima, dénonce notamment des pressions sur les salariés de l’hôtel.
 

Interview


D’après Pascal Mama, 20 % du personnel du Conrad est en grève. Pour ce qui est de l’hôtel Tahaa Island and SPA, le préavis a été levé hier soir, à l’issue d’un accord trouvé avec le propriétaire.