FIFO : les films de l'Océanie voyagent en Polynésie

Plusieurs mois durant le FIFO va s'exporter dans les îles
© Polynésie 1ère | Plusieurs mois durant le FIFO va s'exporter dans les îles

Débuté quelques semaines après la fin du festival, le FIFO hors les murs poursuit sa tournée dans les îles de la Polynésie française. Après Rangiroa, au tour de Huahine de recevoir le FIFO. Au programme, des projections pour le grand public et les scolaires.

polynesie1ere.fr, SF Publié le

Mis en place dès la deuxième année du festival, le FIFO hors les murs a dès le début rencontré un franc succès. Chaque année, près de 10.000 spectacteurs suivent le FIFO hors les murs.

Grâce à l'équipe du festival, les films de l'Océanie voyage en Polynésie française, rendant ainsi accessible ces documentaires au grand public comme aux scolaires. "Il est important de montrer des films de l'Océanie dans les îles de la Polynésie. Ils ne doivent pas être accessibles uniquement à Tahiti. Les habitants des îles doivent aussi avoir accès à la diversité et la richesse des films du FIFO", confie Mareva Leu, déléguée générale de l'AFIFO.

Après avoir déjà voyagé à la presqu'île de Tahiti, puis à Moorea, le FIFO hors les murs s'est rendu à Raiatea les dimanche 23, lundi 24, et mardi 25 avril. Demain, mercredi, il sera à Huahine pour de nouvelles projections à la mairie de Fare. Au programme : Alors on danse, Bons baisers de Moruroa, Le va'a dans les veines, Beauté fatale, ou encore, le grand gagnant du FIFO 2017, The Opposition. "Ces films peuvent toucher les habitants des îles éloignés, il est primordial donc qu'ils voyagent", explique Mareva Leu, qui souligne également l'importance pour les scolaires de voir ces documentaires. "C'est une fenêtre ouverte sur l'Océanie. Il faut que les jeunes soient éveillés à cette conscience océanienne". 
 

Traverser les Océans


Au total, au cours de l'année, le FIFO hors les murs se rend dans 13 îles de la Polynésie française. "On aimerait bien les faire toutes, mais on n'a pas le temps", confie la délégué de l'AFIFO. Quoiqu'il en soit, après les Îles Sous-le-Vent, le FIFO hors les murs devra se rendre aux Tuamotu, à Hao, Makemo et Rangiroa, mais aussi aux Marquises avec Nuku Hiva et Hiva Oa, et enfin aux Australes, à Rurutu. La tournée doit durer jusqu'à septembre.

Le FIFO hors les murs se rend aussi dans le reste du triangle polynésien. Du 15 au 19 mai, des projections sont prévues à Wallis et Futuna. Il sera aussi en Nouvelle-Zélande au festival Doc Edge et à Rapa Nui, pour continuer à créer des liens et des échanges entre ces pays de la Polynésie. FIFO hors les murs traverse aussi les Océans. Du 24 au 27 mai, il sera en France sur le Vendée Va'a aux Sables d'Olonnes, et un peu plus tard, à Toulon. Tout un programme qui permet au FIFO de faire découvrir l'Océanie à travers les Océans et les cultures.