Une exposition consacrée aux màhù à Paris

Portrait de Geysha Kaua (détail) huile sur lin de Kehinde Wiley, capture photo Diane Arques / ADAGP / Paris 2019
© Portrait de Geysha Kaua (détail) huile sur lin de Kehinde Wiley, capture photo Diane Arques / ADAGP / Paris 2019 | Portrait de Geysha Kaua (détail) huile sur lin de Kehinde Wiley, capture photo Diane Arques / ADAGP / Paris 2019

La galerie Templon expose à Paris une série de portraits de l'artiste américain Kehinde Wiley consacrés aux transgenres de Tahiti.

Christophe Marquand
Publié le , mis à jour le

La galerie parisienne d'art contemporain Templon située dans le Marais à proximité du centre Beaubourg Georges Pompidou expose jusqu'au 20 juillet une série de portraits consacrés aux màhù de Tahiti, réalisés par l'artiste américain Kehinde Wiley.

Ces huiles sur lin présentent des personnages transgenres sur fond de motifs tribaux, de couleurs vives et de plantes exotiques. La postures des sujets est librement inspirée des oeuvres de Gauguin et ont été choisies par les modèles eux mêmes déclare l'artiste qui explique s'intéresser à la transformation et aux artifices.
 

Portrait de Kea Loha Mahuta, huile sur lin, Kehinde Wiley, capture photo  Diane Arques / ADAGP Paris 2019
© Portrait de Kea Loha Mahuta, huile sur lin, Kehinde Wiley, capture photo Diane Arques / ADAGP Paris 2019 | Portrait de Kea Loha Mahuta, huile sur lin, Kehinde Wiley, capture photo Diane Arques / ADAGP Paris 2019