Dengue, grippe, leptospirose en hausse

8e décès lié à la dengue en Nouvelle Calédonie depuis le début de l'épidémie
© NC 1ère

Le réseau de médecins sentinelles dénombre des cas de maladies infectieuses en hausse liés à la saison des pluies et à la grippe saisonnière.

Christophe Marquand
Publié le

La saison des pluies et la prolifération des moustiques contribuent à l'expansion de la dengue  dont 31 cas ont été répertoriés au cours de la quinzaine écoulée sur les îles de Tahiti, Moorea, Raiatea, Bora Bora, Makemo et Nuku Hiva.

Parallèlement, le nombre de cas de leptospirose s'accroît également en raison des eaux stagnantes dans les jardins et les potagers et des eaux turbides dans les rivières. 16 cas ont été recensés au cours des quinze derniers jours.

La grippe sévit également en Polynésie où 33 cas ont été déclarés en quinze jours, dont trente en une seule semaine. Il s'agit des premiers cas de grippe depuis juillet 2018. L'activité grippale reste faible mais en augmentation.

Les autorités sanitaires encouragent chacun à détruire les gîtes à moustiques, à ne pas marcher pieds nus dans les zones humides ou inondées, à ne pas se baigner dans les embouchures des rivières et à consulter rapidement en cas de poussée de fièvre. 

Elles rappellent également que la campagne de vaccination contre la grippe se poursuit pour les femmes enceintes et les personnes âgées jusqu'au 28 février.