Débat d'orientation budgétaire : promesses de baisses de taxes

DOB Assemblée de Polynésie française
© APF | Le Débat d'Orientation Budgétaire à l'Assemblée de Polynésie française

A l'Assemblée aujourd'hui, les représentants ont débattu de l'Orientation Budgétaire du Pays. Pour le consommateur, la promesse d'une baisse significative des taxes sur les vêtements, les manuels scolaires et autres produits de grande consommation.

L.G, B.O Publié le , mis à jour le

S'il ne fallait retenir qu'un pourcentage de ce Débat d'Orientation Budgétaire, c'est celui annoncé par le Président Edouard Fritch : 30% de crédits d'investissements nouveaux, soit 26 milliards de Fcp de plus en 2017.

Le Président du Pays affirme que tout va mieux, y compris sur le front de l'emploi. Et l'autofinancement global du Pays est en augmentation de 20%, grâce à une forte progession des recettes fiscales.
Un nouveau train de mesures de soutien à l’investissement privé : la dotation défiscalisation augmente de 20% Elle pourra aussi bénéficier aux transports publics.
La construction navale locale sera défiscalisée à 70%. Pour la construction hôtelière, ce sera à 60%.
On retiendra aussi la baisse de la pression fiscale pour les entreprises avec la mise en place d’un pacte de stabilité fiscale.
Un budget alloué aux CAE qui va passer à 4 milliards de Fcp.
Du bonus aussi pour les communes : le FIP va peser 1,6 milliard de Fcp de plus.

Du côté du Tahoeraa, on reproche au gouvernement de ne pas faire de social et de privilégier les cadeaux au patronat. "Malheur aux pauvres", dira même Teura Iriti dans son discours qui maintient que seul son parti, le Tahoeraa, se préoccupe du tiers de la population vivant en-deçà du seuil de pauvreté.

L'UPLD rappelle, de son côté, que le taux de chômage a doublé en cinq ans, que le Mahana Beach est un "flop" favorisant les chasseurs de défiscalisation et que les importations de denrées alimentaires plafonnent à 41 milliards de Fcp.

Au final, pour le consommateur, le gouvernement promet une baisse significative des taxes sur les vêtements, les manuels scolaires et autres produits de grande consommation. Les prix des petites voitures aussi seront revus à la baisse.
Des mesures visant à augmenter le niveau de vie des Polynésiens.

Débat d'orientation budgétaire, discours du Président Edouard Fritch