Attention danger, ce phénomène qui consiste à colporter des ragots anonymement, que l’on ne  voyait  que dans  l’hexagone,  inquiète les élèves, les parents et les syndicats scolaires. Certaines applications sur les mobiles prolifèrent. Elles  permettent de lire et de publier des potins anonymes, ainsi que des photos et des vidéos.

Les conséquences peuvent être parfois dramatiques et même déboucher sur des suicides.

Les explications de Miri Tumatariri

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


C’est la première cause de mortalité, chez les jeunes de 14 à 25 ans en Polynesie.
Globalement 30 à 50 suicides par an, le bilan est alarmant. On recense  230 tentatives tous les ans.

Comment déceler une volonté de suicide ?
Comment comprendre ceux qui veulent passer à l’acte ?
Le suicide est-il un problème d’ordre mental ?

Eléménts de réponses  dans notre émission  TELE  Ara Ora , ce lundi 10 septembre, journée mondiale du suicide, avec Stella Taaroamea et ses invités : Annie Meunier, présidente de l’association « SOS Suicide », Patu Ateni, professeur au lycée Aorai et Patrick Anderson.