Coprah : les derniers sacs de l'année ont été chargés

Coprah
© DR

Mercredi 27 décembre était le dernier jour de ramassage de coprah pour l’île de Huahine. Suite au mauvais temps, le coprah de première qualité se fait rare.

polynesie1ere.fr, Abinera Tematahotoa Publié le , mis à jour le

Mercredi 27 décembre était le dernier jour de ramassage de coprah pour l’île de Huahine. Les sacs de coprah ont été chargés sur le bateau, au quai de Fare, durant la matinée. Depuis près d’un mois, à cause notamment du mauvais temps, le coprah de première qualité se fait de plus en plus rare.

Nathalie Lemaire est une des deux femmes qui rachète le coprah récoltés par les coprahculteurs. Cette grossiste les revend ensuite à l’huilerie de Tahiti à Motu uta.  "La semaine se sera l'inventaire de l'huilerie", explique Nathalie qui vient d’effectuer son dernier chargement de l’année 2017 pour Papeete.

Interview