Le casse-tête des fournitures scolaires enfin résolu ?

Rentrée scolaire : des fournitures de plus en plus chères
© Polynesie1ere | Rentrée scolaire : des fournitures de plus en plus chères

La demande avait été faite par la fédération des associations de parents d'élèves de l'enseignement public (FAPEEP) en 2016. Elle a été approuvée en octobre 2017 par le ministère de l'éducation.

Polynésie la 1ère, Aiata Tarahu Publié le , mis à jour le

Cette décision d'harmoniser les fournitures scolaires a pour objectif de favoriser les achats groupés de matériels scolaires en respectant trois principes : un budget raisonnable pour les familles, un cartable allégé et des produits recyclables. 

Aujourd'hui, 24 établissements du second degrés sur 39 en Polynésie française ont déjà établi leur liste de fournitures. 19 ont déjà passé commande auprès de fournisseurs mais 7 autres n'ont pas encore franchi le cap. Ce que regrette la FAPEEP. "On demande à ceux qui sont en retard de se mettre à jour, nous avons réussi à négocier avec les fournisseurs de mettre en attente le délai de commande", explique Guy Gooding, membre de la FAPEEP et président de l'association des parents d'élèves du collège Henri Hiro. 

Interview


La FAPPEP demande également à ce que le ministère de la Solidarité autorise que le paiement des fournitures scolaires soit puisé directement sur l'allocation études de la CPS attribuée aux affiliés du RSPF.