Des bijoux saisis par la justice mis aux enchères

vente aux enchères
© Polynésie 1ère / AT

Une vente aux enchères pas comme les autres s'est déroulée mercredi 22 novembre au palais de justice de Papeete. Elle concerne 52 lots de bijoux, principalement des perles, saisis par la justice en lien avec des affaires criminelles ou des objets perdus jamais réclamés.

polynesie1ere.fr, Abinera Tematahotoa, Caroline Farhi Publié le , mis à jour le

Les lots sont proposés au plus offrant par le service France Domaine qui gère les biens de l’Etat. La salle d’audience du tribunal de première instance était pleine dés 8h00 ce mercredi matin pour cette vente aux enchères pour le moins particulière. Les 52 lots de bijoux proposés sont issus de saisie judiciaire. Le lot le plus cher a été acquis pour 250 000 cfp. Il s'agit d'un collier de perles.

vente aux enchères
© Polynésie 1ère

L’argent de cette vente va être remis au Trésor Public. Françoise Champigny, commissaire-priseur, explique qu'aucun plafond n'est imposé. En revanche, la vente fonctionne par palier.


Sur place, beaucoup de particuliers mais aussi quelques professionnels. La plupart des acheteurs sont satisfaits, ils ont fait des affaires, comme cette acheteuse repartie avec un lot de 27 perles. "Cela fera de beaux cadeaux de Noël pour les enfants, la famille et les amis", confie-t-elle. 


Guy est lui aussi ravi de sa prise... Pour mener à bien son achat, il a une petite astuce : observer les professionnels.


D'autres sont en revanche plus déçus. Ils estiment qu'enchérir a des limites et que certains bijoux sont partis plus chers que ce qu'ils valent sur le marché. "Les gens jouent comme au casino", confie Stéphane.


Une autre vente aux enchères devrait être prévue en février prochain, cette fois, il s'agira de voitures saisies par la justice.