Arrivée de l'Evangile et de la première bible traduite en tahitien

Arrivée de l'évangile à Tahiti
© www.tahitiheritage.pf

Mardi 5 mars est un jour férié... Un jour synonyme de farniente pour les uns et de fête pour les autres. Toutes les paroisses protestantes de Tahiti et des îles vont, en effet, célébrer l’arrivée de l’Evangile.

Marie-Christine Depaepe Publié le , mis à jour le

C’est une page de l'histoire importante que le Pays s’apprête à célébrer mardi : l’arrivée de l’Evangile en Polynesie française. Les protestants se préparent à célébrer l’anniversaire de l’arrivée des premiers missionnaires dans la baie de Matavai. C’était il y a 222 ans, le  5 mars 1797. Mais ce que la Polynésie toute entière doit surtout à ces missionnaires anglais c’est d’avoir, dans une culture exclusivement orale, traduit la bible par écrit en langue tahitienne.

Lorsque le navire Le Duff, navire de la Société missionnaire de Londres, jete l’ancre dans la baie de Matavai, il compte à son bord des missionnaires dont Henry Nott. Il fut le premier à traduire la bible en tahitien. L’événement changera profondément la société polynésienne.
 

Reportage


L'émission de débat Hana Vevo sera consacrée, ce lundi 5 mars, à partir de 17h10, à l’arrivée des premiers missionnaires dans la baie de Matavai. Pour en parler, Belinda Tumatariri recevra Tapati Mitema, pasteur protestant à la paroisse de Vairao, Teahupoo et Toahotu, Marama auaha Paroita, porte-parole de la paroisse de Papeari, Claudino Mahaa, président de l’UC-JG ( les jeunes Gens protestant), et enfin Raymond Jamet, président de l’École de dimanche.