Arrêtés avec de l'ice et de l'héroïne

Barack Obama sur le tarmac de l'aéroport de Tahiti Fa'a'a
© Polynésie 1ère

Deux Polynésiens qui revenaient de Los Angeles ont été arrêtés à leur descente d'avion, vendredi 26 juillet, en possession d'ice et d'héroïne. La drogue était transportée in corpore. C'est la première fois que des mules polynésiennes sont arrêtées avec de l'héroïne.

LGT, MT Publié le , mis à jour le

Vendredi 26 juillet, deux hommes ont été arrêtés par les douanes à leur descente d'avion, à l'aéroport de Tahiti-Faa'a. La mule transportait 60 grammes d'ice et 6 grammes d'héroïne in corpore.
Les deux hommes sont actuellement en garde-à-vue et une enquête est ouverte.

C'est la première fois qu'une mule polynésienne est arrêtée en possession d'héroïne. 
En mars 2018, un cinquantenaire de passage à Tahiti, avait été interpellé avec 0,3 grammes d'héroïne et condamné en comparution immédiate à 10 mois de prison ferme. Il s'agissait d'un toxicomane qui avait expliqué avoir ramené la drogue pour sa consommation personnelle.

Quant aux deux suspects interpellés vendredi 26 juillet, leur garde-à-vue peut durer jusqu'à mardi 30 juillet. A l'issue de leur garde-à-vue, ils peuvent soit être jugés en comparution immédiate, soit être placés en détention provisoire dans l'attente des conclusions de l'enquête, soit être libérés.

Le 16 juillet dernier, une mule avait été interpellée à l'aéroport avec 60 grammes d'ice. Également deux hommes, dont un policier municipal de Papara. Des arrestations en lien avec l'enquête en cours autour de la mule décédée à Papara, en mars 2018, après que quatre boulettes aient éclaté dans son estomac.