«L’appel du 18 joints », timide rassemblement pour la dépénalisation du cannabis

«L’appel du 18 joints », timide rassemblement pour la dépénalisation du cannabis
© Polynesie La1ere | «L’appel du 18 joints », timide rassemblement pour la dépénalisation du cannabis

A l’heure ou le parlement canadien vient de se prononcer pour la légalisation de l’usage du cannabis à des fins récréatives, un petit groupe milite en Polynésie pour l’autorisation de la consommation de paka à des fins médicales.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Pour la cinquième année consécutive un petit groupe de militants favorables à la dépénalisation du cannabis s’est réuni pacifiquement pour plaider sa cause et tenter timidement de se faire entendre.

La manifestation rebaptisée en Polynésie, comme en France, « l’appel du 18 joints » n’a rassemblé que quelques personnes. A l’heure où les débats sur la dépénalisation sont de moins en moins tabou en occident, ils militent, dans un premier temps, pour une vente contrôlée à des fins médicales. 



Jacqueline Liénard, présidente de l'association "vivre sans drogue" :