Annick Girardin à Arutua

Annick Girardin à Arutua
© Polynesie1ere | Annick Girardin à Arutua

La ministre des outre-mer a achevé son séjour en Polynésie par une visite sur un atoll caractéristique des Tuamotu. Elle y a découvert les difficultés auxquelles sont confrontées les populations isolées suite au déclin de la perliculture. 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Après s’être rendue aux Marquises en début de semaine, Annick Girardin a achevé sa visite en Polynésie par un court séjour sur l’atoll d’Arutua dans l’archipel des Tuamotu à 350 km de Tahiti.

Elle a été accueillie par le maire et la population avant de se rendre à la mairie qui fait également office d’abri de survie pour les 1 500 habitants en cas de risque cyclonique.

La ministre a ensuite posé la première pierre de la future marina, puis a visité une ferme perlière. La perliculture, deuxième activité économique de la Polynésie après le tourisme, est en perte de vitesse depuis quelques années mais les jeunes de l'atoll ont décidé de se retrousser les manches et de redonner vie à ce secteur.


Les maires ont profité de la visite de la ministre pour demander plus d'aide à l'Etat via le Fond Intercommunal de Péréquation. Le président du pays a confirmé de son côté, que le pays augmenterait sa "quote part" l'année prochaine.

Edouard Fritch, président de la Polynésie :