Un an de prison pour avoir frappé son tane non voyant

tribunal / violences conjugales
© Polynésie la 1ère

Au tribunal correctionnel, mardi 6 mars, une femme a été condamnée pour avoir frappé à plusieurs reprises son mari non voyant. Elle a écopé d'un an de prison avec mandat de dépôt. Explications. 

Polynésie la 1ère, Axelle Mésinèle Publié le , mis à jour le

L'ambiance était électrique, ce mardi, dans la salle d'audience. "Je veux que vous l'envoyiez à Nuutania, j'en ai marre d'être frappé tous les jours", a confié la victime atteinte de cécité devant le tribunal correctionnel de Papeete. L'homme, en couple depuis 7 ans, dit être victime de coups réguliers de la part de sa compagne. Encore lundi, il dit avoir essuyé des coups... 

Mais, ce mardi 6 mars, c'est pour des faits remontant à mai 2017 que son amie est jugée. Ce soir-là, elle rentre à leur domicile, situé à Arue, avec deux packs de bière. Alcoolique, cette mère de famille est en déroute depuis la mort de son enfant. Pour une raison inconnue, elle décide ce soir-là de jeter une pierre sur son compagnon non-voyant. La victime aura une plaie profonde au crâne lui valant 4 points de suture et trois jours d'ITT. 

Direction Nuutania


Au tribunal, l'homme qui se dit à bout est venu avec les preuves : une pierre de 20 cm. Il a demandé à ce que sa compagne dorme à Nuutania. Cette dernière n'en est pas à son premier délit ni à sa première condamnation. En effet, elle a été jugée à deux reprises pour violences conjugales à l'encontre de son tane. Le SPIP, services pénitentiaires d'insertion et de probation, a estimé qu'il n'y avait désormais pas d'autres solutions que de mettre en prison la prévenue. 

"C'est une femme qui boit beaucoup, moi je ne bois pas. Quand je lui dis d'arrêter, elle se fâche, elle prend des cailloux, elle me tape partout, confie l'homme à la sortie de l'audience, Aujourd'hui, ça suffit ! Je n'en peux plus, je ne veux plus que ça m'arrive". Ce mardi, le tribunal correction a écouté la victime et a condamné la femme à un an de prison avec mandat de dépôt. Elle dormira donc à Nuutania ce soir. 

L'actu en vidéo

Polémique autour du tourisme en Nouvelle-Calédonie