Vaisselle de la présidence : un an de prison ferme et 5 ans d'inéligibilité requis contre Gaston Flosse en appel (màj)

gaston flosse et pascal haïti
© FTV

Gaston Flosse et Pascale Haiti se retrouvaient en appel devant la justice jeudi 9 février. Ils sont soupçonnés de s'être accaparé la vaisselle de la présidence. Le jugement a été placé en délibéré au 23 mars prochain.

A. T Publié le , mis à jour le

La cour d'appel s'est penchée sur cette affaire de recel et de détournement de biens publics impliquant l'ancien président de la Polynésie française, Gaston Flosse et sa campagne, Pascale Haiti.

En septembre 2014, la justice reproche au couple d'avoir quitté la Présidence avec la vaisselle en porcelaine, l'argenterie et les verres en cristal. Le préjudice est estimé à six millions cfp.

En août 2016, le procureur, a requis un an de prison ferme et trois ans de privation de droits civiques contre le président du Tahoeraa. Il avait été condamné à verser plus de trois millions pour recel et comme dommages et intérêts. Pascale Haïti, sa compagne, avait été condamnée à verser plus de 2 millions. 

La parquet avait fait appel de cette décision

Le parquet qui avait fait appel de cette décision en première instance, s'est penché de nouveau sur ce dossier. Dans son réquisitoire, le procureur a demandé contre Gaston Flosse un an de prison ferme, deux millions cfp d'amende et cinq ans d'inégibilité et pour Pascale Haiti, un an de prison assorti du sursis et deux millions cfp d'amende.


 Le jugement a été placé enn délibéré au 23 mars prochain.