Après le jeu du foulard, les jeunes sont victimes d'un nouveau phénomène, sur les réseaux sociaux cette fois. Présent sur différentes plateformes, "Momo challenge", les invite à relever des défis aussi stupides que dangereux. Les internautes doivent alors publier une photo prouvant qu’ils ont réussi le pari. Ceux qui refusent de « jouer » se retrouvent harcelés et reçoivent des messages insultants.  commence.  

Thierry Lorillon, commande la brigade de prévention de la délinquance juvénile de la gendarmerie :
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.