Incident sur l'A380 : "le moteur a volé en éclat"

Atterrissage d'urgence d'un A380 après une avarie moteur
© Sarah Eamigh / TWITTER / AFP

Samedi 30 septembre, les 496 passagers de l' A 380 Air France sur un vol Paris - Los Angeles ont eu une grosse frayeur. L'un des moteurs de l'Airbus a explosé en vol. L'avion a pu atterrir au Canada sans encombres. Des Polynésiens étaient à bord, l'un d'entre eux témoigne.

polynesie1ere.fr, Heipua Teuira Van Bastolaer Publié le , mis à jour le

Les 496 passagers et 24 membres d'équipage ont été pris en charge par les équipes dépêchées sur place. La compagnie tente de rapatrier les voyageurs vers Los Angeles.

Des Polynésiens étaient à bord de cet avion, dont le diacre Médéric Bernardino."On avait l'impression que l'avion avait heurté un mur, le moteur a volé en éclat. on avait l'impression qu'il tenait à un fil", a confié l'homme à sa fille Liana qui a réussi à le contacter par téléphone.

Témoignage


Le diacre Médéric Bernardino raconte également les conditions de prise en charge dans un aéroport militaire au Canada. "Sans aucune structure, sans aucun hôtel, sans centre d'accueil, ce qui fait que nous sommes restés 12h dans l'avion", raconte-t-il.

Témoignage