Les abeilles, victimes collatérales de la démoustication

Les abeilles, victimes collatérales de la démoustication
© Polynesie La1ere | Les abeilles, victimes collatérales de la démoustication

La lutte contre le moustique vecteur de la dengue est lancée. L’épandage d’insecticide à Raiatea inquiète sévèrement les apiculteurs.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Les opérations de démoustication ont débuté sur l’île de Raiatea afin de tenter de juguler tout risque de d’épidémie suite à la découverte sur place d’un cas de dengue de type II.

La pulvérisation de puissants insecticides inquiète les apiculteurs qui voient leurs colonies d’abeilles et de nombreuses autres espèces d’insectes décimés. Ils appellent à une prise de conscience des pouvoirs publics afin que des solutions alternatives soient déployées dans les îles aux écosystèmes fragiles.

Alertée, la direction de l’agriculture invite, faute de mieux, les apiculteurs à calfeutrer les ruches lors des opérations d’épandage.