6 mois ferme pour le SDF qui a voulu toucher le sexe d'une femme

tribunal / Justice
© Polynésie la 1ère

Une tentative d’agression sexuelle et une affaire d'escroquerie ont été jugées cet après-midi au tribunal correctionnel.

Polynésie la 1ère Publié le

Les juges du tribunal correctionnel ont statué ce mardi 23 juillet, sur deux affaires.

Dans la première affaire, l'auteur des faits est un habitué du tribunal. Il a déjà été condamné à cinq reprises pour des faits similaires. C’est un homme d’une quarantaine d’années. Il avait promis un contrat de travail à deux personnes. 

À la première victime, une dame, il avait demandé 3500 Fcfp pour établir un dossier d’embauche dans sa fausse société de pompes funèbres, avant de réclamer 45 000 Fcfp pour leur "payer une formation en Nouvelle-Zélande". Une formation dont elle ne bénéficiera jamais. Le pire, c'est qu'il avait vendu une voiture à la dame pour 400 000 Fcfp. Elle versera à l'escroc 150 000 Fcfp puis disparaîtra.

À la deuxième victime, il va faire payer 8500 Fcfp pour un badge de société qu’il n'a pas évidement. Puis 80 000 Fcfp, pour une formation en Nouvelle-Zélande, également, qu’il ne fera jamais comme la première victime.

Pour ces faits, le tribunal a condamné l’escroc multi-récidiviste à 18 mois de prison dont 8 mois avec sursis. Il devra aussi rembourser les victimes.

La deuxième affaire est une tentative d’agression sexuelle. Les faits ont été commis en 2016 à 15 heures de l’après-midi sur la route qui fait face au CESC. La victime, avait fini sa journée de travail, elle marchait tranquillement en direction de son véhicule, quand soudainement à surgi son agresseur, un sans domicile fixe. Il tente de lui toucher le sexe, mais l’arrivée d’un homme à vélo le fait fuir.

Le tribunal a condamné l’individu a 12 mois de prison dont 6 mois avec sursis.