250 ans de l'arrivée de Cook : entre histoire et spectacle

célébration cook
© Polynésie la 1ère

Samedi 13 avril, de nombreux spectateurs ont assisté à la reconstitution de l’arrivé du capitaine James Cook à Mahina il y a 250 ans. Chant et danses traditionnelle ont complété le spectacle organisé par le GIE Tahiti Tourisme.

Polynésie la 1ère, Thierry Stampfler et Mirko Vanfau Publié le , mis à jour le

Un lieu emblématique, un événement historique, trois personnages qui ont marqué l'histoire de la Polynésie... Samedi soir, à la Pointe Vénus, les spectateurs sont venus nombreux pour assister au spectacle son et lumière des 250 ans de l'arrivée de James Cook à Tahiti, du botaniste Joseph Banks et leur rencontre avec le navigateur Tupaia.
 

célébration cook
© Polynésie la 1ère/David Chang

"On termine en beauté avec cette trilogie des navigateurs : Wallis, Bougainville et Cook", confie Lionel Teihotu, chargé de l'événementiel à Tahiti Tourisme. Cette année, les organisateurs ont souhaité rendre hommage également au navigateur polynésien, Tupaia. L'homme est devenu un personnage emblématique grâce aux écrits de Cook et à la trace qu'il avait laissée chez les Maori de Nouvelle-Zélande. Tupaia avait choisi le mauvais camps lors d'un conflit local, l'arrivée des Anglais lui a ainsi ouvert une porte de sortie bienvenue. "Il a saisi l'occasion du bateau anglais pour partir avec eux", explique Corinne Raybaud docteur en histoire.

Personnalité habile et intelligente, Tupaia avait des connaissances géographiques peu répandues à l'époque, l'homme avait-il l'étoffe pour marquer l'histoire de la Polynésie ? "Je me méfie de cette bulle qu'il y a au-dessus de Tupaia. Il faut remettre les choses à leur place. Tupaia était certainement un homme très intelligent et très opportuniste qui à un certain moment a été obligé de partir (...) Il faut pas tresser trop de lauriers, je crois que c'est dangereux ", estime John Mairai, auteur.