Pascale Haiti pourra retourner à l’Assemblée

Affaire de la vaisselle
© Polynésie 1ère

La chambre de l'instruction a mis fin au controle judiciaire de Pascale Haiti auquel elle était soumise dans le cadre de l’affaire de la vaisselle. Elle pourra se rendre à l'Assemblée. 

Hélène Harte
Publié le

La chambre de l'instruction a suivi les réquisitions du parquet général.  Pascale Haiti est  poursuivie pour détournement de fonds publics dans l'affaire de la vaisselle de la présidence. Gaston Flosse est mis en examen pour recel.
Le contrôle judiciaire de l'ex président du pays avait aussi été allégé en février dernier. Il peut lui aussi se rendre à l'assemblée et à la présidence mais ne peut pas aller dans le bureau spécialement aménagé pour lui a Tarahoi. Il peut également circuler comme bon lui semble en Polynésie.
 Au centre de l'affaire : la vaisselle luxueuse de la présidence, rapportée par sa compagne Pascale Haiti, alors qu'il avait perdu ses mandats. Ce service de luxe comprend de l'argenterie, des verres en cristal et des assiettes en porcelaine de Limoges, aux armoiries de la Polynésie. Le tout est estimé par le parquet à 6 millions cfp. Dans cette affaire, s'ils sont reconnus coupables, Gaston Flosse et Pascale Haiti encourent  7 ans de prison et 12 Millions cfp d'amende. Leur procès aura lieu le 31 mai devant le tribunal correctionnel.
 

L'actu en vidéo

nuisances sonores, le calvaire des riverains

nuisances sonores, le calvaire des riverains